Article invité Dryly® : Angela Turfboer (@kids.sweet.home)

Clarien et moi avons discuté pour la première fois il y a quelques semaines. Je me suis tout de suite sentie en confiance. Nous avons immédiatement convenu d’un rendez-vous. Notre famille a l’honneur de tester 2 stop-pipi Dryly. Et pour cause : nos deux enfants font encore pipi au lit. 2 pandas Wizzu dans une seule famille. Après les explications de Clarien concernant l’application, le stop-pipi et les sous-vêtements, nous pouvions commencer. Nos deux enfants étaient impatients d’avoir leur sous-vêtement et leur peluche !

Nous avons suivi le processus étape par étape. Celui-ci coule de source. Tout de suite après cette explication, nous avons installé et testé l’application Dryly.

L'application mobile de Dryly

Notre nouveau rituel a commencé le soir-même. On peut marquer les différentes étapes comme effectuées dans la feuille de route de l’application. Avoir un rituel du coucher est crucial pour le succès de la méthode stop-pipi. En suivant le processus, on gagne des points que l’on peut ensuite utiliser pour habiller Wizzu dans l’application. C’est à la fois très motivant et super amusant. Les deux enfants enfilent leur sous-vêtement, auquel est connecté l’émetteur. Une fois le rituel terminé, les enfants remportent tous les deux 50 points, youpi ! Ils pourront les dépenser demain au réveil pour habiller Wizzu avec des vêtements et de jolis accessoires. Contents, mes deux enfants se sont très vite endormis.

Je suis très satisfaite des sous-vêtements, de très bonne qualité et très confortables. Nos enfants portent des boxers coûteux depuis des années parce qu’ils ne supportent pas les coutures et les étiquettes, mais ces sous-vêtements sont d’un grand confort. Il faut y fixer l’émetteur afin que chaque accident soit détecté. L’émetteur reste bien en place pendant la nuit.

methode-stop-pipi-wizzu-aide

Nous leur faisons toujours faire pipi une dernière fois à 23h30. Pour l’instant, nous allons continuer à le faire. S’ils ont un petit accident malgré tout, le panda se met à sonner. L’enfant doit l’éteindre lui-même en secouant Wizzu et sort donc du lit. Ensuite, nous recevons une notification sur notre téléphone, sur laquelle nous devons appuyer. Quand l’alarme se déclenche, il faut accompagner l’enfant aux toilettes et lui faire enfiler un sous-vêtement propre pour qu’il puisse retourner se coucher.

Notre fille a mis quelques nuits à s’y habituer. L’alarme se déclenchait (similaire à la sonnerie d’un téléphone à l’ancienne) mais elle continuait à dormir, peu importe le volume de l’alarme. Nous aussi avions du mal à nous y faire… Mais après quelques jours, elle nous appelait dès que la sonnerie du panda se déclenchait. Elle est de plus en plus consciente du processus.

Après presque deux semaines, je peux affirmer que notre petite de quatre ans fait de très grands progrès. Plus de pipi au lit. Elle est ravie ! On ne peut pas exiger d’un enfant de quatre ans d’être propre la nuit, mais quand un enfant refuse de porter des couches, c’est un peu compliqué. Après avoir bricolé pendant quelques nuits avec les protège-matelas et les changements de pyjama, le calme est revenu, et notre fille est toute fière.
Nous avons également un fils plus âgé qui fait occasionnellement pipi au lit. Le problème est qu’il a le sommeil très profond et qu’il se réveille trop tard. Cela le met très mal à l’aise. Surtout lors des soirées pyjama, quand les amis dorment à la maison, en camping, etc. Grâce au panda, il est plus sûr de lui. Quand les amis restent dormir, on peut mettre la sonnerie en mode silencieux. Le parent reçoit une notification malgré tout (on peut inviter quelqu’un via l’application quand l’enfant dort quelque part). Ils ont pensé à tout. Je recommande vivement Dryly. Nous allons continuer notre test et je vous ferai part de notre expérience dans quelques semaines.