Mon enfant ne se réveille pas au son du stop-pipi

De nombreux parents nous appellent pour nous demander pourquoi leur enfant ne se réveille pas au son du stop-pipi pendant ou après le pipi au lit. Au début, il est tout à fait normal que l’enfant ne se réveille pas au son du stop-pipi. Les enfants qui font pipi au lit ont souvent un sommeil très profond. Même une alarme incendie ne les réveillerait pas. Aussi, les enfants qui font pipi au lit dorment si profondément que le son du stop pipi ne suffit pas pour les réveiller. Comment expliquer cela ?

Pourquoi votre enfant ne se réveille-t-il pas au son du stop-pipi ?

La méthode stop-pipi Dryly vise à renforcer les signaux que la vessie envoie au cerveau. Chez les enfants qui font pipi au lit, le cerveau reçoit bien le signal que la vessie est pleine, mais le cerveau n’arrive pas à traduire ce signal en instruction de se lever pour aller aux toilettes. De ce fait, l’enfant ne se réveille pas. Le stop-pipi Dryly apprend à l’enfant qu’il doit réagir (aller aux toilettes) quand il entend le signal sonore. Ce processus prend du temps et se fait par étape. Que votre enfant ne se réveille pas dans les premiers temps est tout à fait normal. Se réveiller au son du stop-pipi est la première étape vers la propreté.

Étape nº1 de l’apprentissage de la propreté

La première étape consiste à se réveiller au son du stop-pipi Dryly ; cela prend en moyenne trois semaines. Comment y arriver ? Chaque soir avant le coucher, suivez le rituel du coucher Dryly. Il est très important de suivre le rituel du coucher Dryly dans l’application mobile tous les soirs. La constance est primordiale. Une fois votre enfant au lit, vous pouvez lui faire écouter le son de Wizzu (l’alarme du stop-pipi) via l’application. Ensemble, dites : « si j’entends cette sonnerie cette nuit, je me réveille ». Répétez cela au moins trois fois. 

Il est important que votre enfant prenne conscience que ce son doit susciter une réaction de sa part. Se réveiller au son du stop-pipi est la première étape vers la propreté. À ce stade, il est tout à fait normal que votre enfant fasse encore pipi au lit. Récompensez votre enfant quand il se réveille et ignorez les accidents.

L’application Dryly aide votre enfant à se réveiller

L’application mobile fournie avec le stop-pipi Dryly vous envoie également une notification lorsque votre enfant fait pipi au lit. Il y a deux raisons à cela. La première raison est que cela vous permet de vous lever pour soutenir votre enfant et pour le réveiller. Veillez à ce qu’il y ait toujours un délai de 1 à 2 minutes avant l’envoi de la notification. Ainsi, votre enfant pourra apprendre à se réveiller par lui-même. Si cela ne fonctionne vraiment pas, vous pouvez réveiller votre enfant.

La deuxième raison est que cela vous permet de voir comment se déroule l’apprentissage sur le tableau de bord et ainsi suivre les progrès de votre enfant.

Étape nº2 de l’apprentissage de la propreté

Lorsque votre enfant se réveille au son du stop-pipi, il est important qu’il travaille à aller faire pipi aux toilettes plutôt que dans son lit. Cela ne se fait pas du jour au lendemain non plus. La deuxième étape de l’apprentissage de la propreté consiste à se réveiller au son du stop-pipi et à émettre la plus grande partie de l’urine aux toilettes. L’alarme du stop-pipi se déclenchera et le sous-vêtement sera humide, mais l’enfant arrêtera de faire pipi au son de l’alarme. Cela devrait être le cas au bout de cinq semaines environ. Bien sûr, il y a toujours des exceptions. En cas de doutes, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

Étape finale

Maintenant que votre enfant se réveille au son du stop-pipi et fait pipi aux toilettes, il doit apprendre à aller aux toilettes avant le déclenchement de l’alarme. Cette étape ne peut être franchie que si le signal qu’envoie la vessie au cerveau a été suffisamment renforcé par la méthode d’apprentissage. Lors de l’étape finale, l’alarme du stop-pipi ne se déclenche plus, car votre enfant sent qu’il doit aller aux toilettes. C’est un grand moment qui mérite d’être célébré. Une fois que vous avez atteint cette étape, nous vous conseillons de continuer à utiliser le stop-pipi pendant au moins trois semaines pour éviter une rechute.