Énurésie : quand réveiller son enfant

Faut-il réveiller son enfant ? Si oui, quand, et comment s’y prendre ? C’est ce que nous allons voir dans cet article. De nombreux parents nous confient que la frustration de leur enfant s’intensifie à chaque fois qu’il fait pipi au lit. C’est tout à fait normal : les enfants ne choisissent pas de faire pipi au lit. Si vous remarquez que votre enfant souffre de plus en plus de l’énurésie, l’heure est venue d’affronter le problème ensemble. Pour cela, le stop-pipi Dryly est la méthode idéale. Il est scientifiquement prouvé que le stop-pipi est le moyen le plus efficace pour remédier à l’énurésie. Aussi, il est recommandé par les médecins généralistes et les urologues.

De nombreux parents se demandent comment combiner le stop-pipi aux méthodes qu’ils ont toujours suivies. Voici donc quelques conseils qui seront utiles aux parents d’enfants qui vivent mal l’énurésie !

Dois-je réveiller mon enfant pour le conduire aux toilettes ?

L’aspect le plus important du stop-pipi est que l’enfant est réveillé au moment même où il fait pipi au lit. De cette façon, l’enfant apprend à toujours mieux reconnaitre les signaux. La fois suivante, le cerveau pourra éventuellement accorder une priorité suffisante au réveil de l’enfant. Les parents nous demandent souvent s’ils doivent réveiller leur petit au milieu de la nuit pour éviter un accident. Nous ne disposons pas de preuves scientifiques tangibles sur ce point, mais nos conseils s’avèrent souvent très efficaces rétrospectivement.

Dans cette situation, nous demandons aux parents quel est le but de la méthode stop-pipi. Le but de la méthode stop-pipi est de remédier à l’énurésie de façon durable. Quand un enfant fait pipi au lit plusieurs fois par nuit, il est conseillé de laisser l’enfant faire pipi au lit de manière « contrôlée ». Cela permet au cerveau de faire le lien entre vessie pleine et réveil. Si vous constatez que c’est difficile pour votre enfant, vous pouvez le réveiller plus tard pour le conduire une nouvelle fois aux toilettes afin de limiter le nombre d’accidents à un seul.

Si cela vous aide, vous et votre enfant, à rester motivés pendant l’apprentissage, c’est un beau pas en avant.

Quand réveiller son enfant ?

Cela varie beaucoup d’un enfant à l’autre. Les toutes premières nuits, vous pouvez choisir de ne pas réveiller votre enfant, de sorte à savoir précisément à quels moments il fait pipi au lit grâce à l’application. Si vous identifiez un schéma, vous pourrez réveiller votre enfant pour le conduire aux toilettes bien avant qu’il ne fasse pipi au lit une deuxième fois.

La conclusion de cet article est que le parcours de chaque enfant est différent, mais l’important est d’aller jusqu’au bout ! Si vous devez réveiller votre enfant une fois pour rester sur la bonne voie, c’est un très bon compromis !