Mettre fin à l’énurésie

Il y a plusieurs méthodes destinées à mettre fin à l’énurésie. Un aperçu.

Vous aussi voulez mettre fin à l’énurésie ? Au fil des ans, plusieurs méthodes ont été développées pour aider les enfants à arrêter de faire pipi au lit. Pour vous donner plus d’informations sur les méthodes disponibles, voici une description des différentes méthodes. 

comment fonctionne le stop-pipi

Stop-pipi

Mettre fin à l’énurésie à l’aide d’un stop-pipi est de loin la méthode la plus efficace et la plus rapide. Le but de la méthode stop-pipi est d’enseigner à l’enfant à mieux reconnaître la sensation de vessie pleine. Lorsque l’enfant va au lit, il enfile un sous-vêtement Dryly® spécial. Un émetteur est attaché au sous-vêtement au moyen de deux boutons-pression. L’émetteur détecte la présence d’urine au moyen de petits fils invisibles qui parcourent le sous-vêtement. Dès que l’enfant commence à faire pipi au lit, l’émetteur le remarque et envoie immédiatement un message au récepteur caché dans Wizzu, l’adorable panda en peluche. Le récepteur émet une alarme et réveille l’enfant !

Le fait de se réveiller au moment où sa vessie est à sa capacité maximale permet à l’enfant d’apprendre à mieux reconnaître la sensation de vessie pleine. À long terme, la méthode stop-pipi permet à l’enfant d’apprendre à reconnaitre le signal que la vessie est pleine.

On peut dire que la méthode stop-pipi accélère le processus de maturation des organes.

Médicaments

Mettre fin à l’énurésie est un processus d’apprentissage. Après tout, votre enfant n’a aucun problème de miction. C’est le timing des mictions qui pose problème. Tout du moins, tant que l’énurésie n’est pas due à un problème physique. C’est pourquoi les médicaments sont rarement la solution.

Il arrive que les médecins prescrivent un médicament dont le but est de favoriser l’acquisition de la propreté, par exemple du Minirin (desmopressine). Ce médicament diminue la production d’urine pendant la nuit. La vessie se remplit donc moins vite, ce qui diminue le risque d’énurésie. Les enfants sous Minirin ne doivent pas trop boire le soir pour limiter la rétention d’eau.

Le Minirin permet à l’enfant de dormir toute la nuit sans faire pipi au lit. Il n’agit cependant que sur les symptômes de l’énurésie et n’a aucun effet sur le processus d’apprentissage. Ce médicament convient donc à un usage temporaire, à l’occasion, par exemple, de soirées pyjama ou de voyages scolaires. À nos yeux, prévenir l’énurésie à l’aide de médicaments comme le Minirin n’est pas la solution la plus appropriée, mais nous vous recommandons d’en discuter avec votre médecin.

Augmenter l’élasticité de la vessie Si des examens révèlent que votre enfant a la vessie trop petite, votre médecin pourra prescrire du Ditropan (oxybutynine) ou du Vesicare (solifénacine). Ces médicaments augmentent l’élasticité de la vessie. La vessie peut ainsi stocker plus d’urine, ce qui réduit le risque d’énurésie nocturne.

Réveil de prévention

Réveiller l’enfant préventivement est une méthode très courante.

Faire pipi éveillé Il s’agit d’avertir votre enfant que vous le réveillerez à une heure déterminée. Une fois l’heure venue, réveillez délicatement votre enfant et rappelez-lui que c’est ce qui était convenu. Si vous pensez que votre enfant n’est pas encore bien réveillé, dites son prénom à voix haute, et allumez la lumière. Il est très important que votre enfant soit bien éveillé ! Sinon, vous ne ferez qu’encourager votre enfant à faire pipi en dormant.

Cette méthode pour mettre fin à l’énurésie est basée sur la mise en place d’une routine pour aller faire pipi aux toilettes. Après avoir fait pipi aux toilettes, votre enfant peut retourner se coucher.

Calendrier

Il s’agit d’une méthode de renforcement positif qui a pour but de mettre fin à l’énurésie.

Avec votre enfant, créez un calendrier avec une case pour chaque jour. Le matin, selon ses « performances nocturnes », votre enfant peut colorer une case, y dessiner un soleil ou y coller un autocollant. En cas de pipi au lit, la case reste vide.

À chaque fois que 10 cases sont remplies, votre enfant a droit à une récompense que vous aurez convenue au préalable. Il peut s’agir, par exemple, de laisser votre enfant choisir le menu au repas du soir, aller se coucher plus tard ou aller jouer dehors après le diner.

Cette méthode est destinée à mettre fin à l’énurésie en incitant l’enfant à ne pas faire pipi au lit de façon ludique.

Éducation de la vessie

Le matin, faites boire à votre enfant deux verres d’eau dans un court laps de temps. Quand le moment de faire pipi arrive, reportez-le. Par exemple, comptez lentement jusqu’à 10. Répétez l’exercice les jours suivants en essayant de retarder le moment de la miction de plus en plus longtemps.

Une autre méthode consiste à faire uriner votre enfant dans un flacon gradué. Les jours suivants, l’enfant doit essayer d’évacuer une plus grande quantité d’urine que la dernière fois.

Cette méthode vise à mettre fin à l’énurésie en augmentant le volume de la vessie. Avec une vessie plus grande, l’enfant a plus de chances de passer la nuit au sec.

Informations supplémentaires

Vous souhaitez plus d’informations sur le fonctionnement de la méthode stop-pipi ? Lisez ceci !

Voici un lien rapide au cas où vous voudriez commander un
 !

Si vous avez d’autres questions au sujet de la méthode stop-pipi Dryly®, vous pouvez toujours nous contacter par e-mail à l’adresse klantenservice@dryly.com ou appeler notre service client au 0031 85 130 34 35. Nous sommes ouverts tous les jours de 9h00 à 23h00.