Énurésie : quand s’inquiéter ?

Les parents qui se demandent quand s’inquiéter de l’énurésie de leur enfant possèdent déjà une grande expérience parentale. Malgré tout, on nous pose beaucoup de questions à ce sujet. Ne vous inquiétez pas : vous n’êtes pas le premier et vous n’êtes certainement pas le dernier parent à être confronté à l’énurésie ! Nous vous en disons plus dans cet article.

L’énurésie est un problème très fréquent. Il arrive à presque tous les parents d’être réveillés au beau milieu de la nuit parce que leur enfant a fait pipi au lit. S’agit-il simplement de changer les draps et de retourner se coucher, ou faut-il soumettre l’enfant à des examens ? Que faire, et à quel moment ?

Quand s’inquiéter de l’énurésie et comment y remédier ?

Si votre enfant fait toujours pipi au lit à 5 ans ou plus, sachez qu’il n’est pas le seul. À cet âge, il arrive à un enfant sur cinq de faire pipi au lit. Pour vous donner un peu plus de contexte : les enfants de dix ans et plus ont 10 % de risque de faire pipi au lit de temps en temps.

Les enfants qui souffrent encore occasionnellement d’énurésie nocturne ont un taux de guérison spontané de 14 % par an. Si votre enfant n’a pas de chance, le processus peut prendre un sacré bout de temps. Autre fait intéressant : seulement 1 parent sur 3 se rend avec son enfant chez le médecin pour un examen plus approfondi.

Si après plusieurs années votre enfant en souffre encore, il a 50 % de risques d’uriner régulièrement au lit à l’âge adulte. Jusqu’à 7 nuits par semaine ! L’impact de l’énurésie s’étend bien au-delà de la nécessité de changer les draps et du manque de sommeil. L’énurésie nuit à l’estime de soi et elle peut même provoquer des tensions familiales. Heureusement, il existe des traitements efficaces pour remédier à l’énurésie et enfin retrouver le sommeil. Si votre enfant est âgé de 5 ans ou plus, il est important d’envisager un traitement.

Quelles sont les causes de l’énurésie ?

L’énurésie peut avoir de nombreuses causes différentes. Aussi, le traitement variera en fonction de l’origine du problème. La plupart des enfants souffrent « d’énurésie primaire ». Cela signifie qu’ils ont acquis la propreté diurne, mais qu’ils n’ont pas encore acquis la propreté nocturne. Voici les causes les plus courantes de l’énurésie primaire

Sommeil profond

Certains enfant ont le sommeil très profond. Cela empêche le cerveau de traiter les signaux qu’envoie la vessie quand elle est pleine. Augmenter la réceptivité du cerveau vous permettra de faire d’importants progrès.

Faible capacité de la vessie

Une faible capacité vésicale augmente le risque d’accidents. Il existe différents exercices destinés à augmenter la capacité de la vessie. En outre, la capacité de la vessie de votre enfant augmentera probablement avec l’âge.

Une production d’urine excessive due à un déséquilibre hormonal

Le soir, le cerveau produit une hormone, la vasopressine. Cette hormone inhibe la production d’urine afin de devoir aller aux toilettes moins souvent pendant la nuit. S’il n’en produit pas assez, l’enfant a plus de risques de faire pipi au lit.

Que faire contre l’énurésie ?

Le plus important est de toujours bien communiquer avec votre enfant et de ne pas en faire un sujet tabou. L’énurésie est très fréquente. Si l’énurésie est devenue un gros problème pour votre enfant ou pour la famille, n’hésitez pas à consulter un professionnel de la santé.

Votre enfant est âgé de 5 ans ou plus ? Dans ce cas, le stop-pipi est la méthode la plus efficace pour remédier à l’énurésie. Nous avons conçu un stop-pipi axé sur le positif. Chaque kit de démarrage contient Wizzu le panda, une peluche toute douce que tous les enfants adorent !

L’application Dryly fait également partie intégrante de la méthode. En plus de vous donner accès au journal mictionnel automatique et de vous envoyer un message en cas d’accident, l’application récompense votre enfant par des points qui lui permettent de personnaliser Wizzu !